Un secteur montagneux et des collines

Un secteur montagneux et des collines

Le domaine forestier

Caractéristiques biologiques

Entaillée par la vallée suspendue du Couvent Saint Marc et dominée par le massif du Bildstoecklé, cette partie du territoire de la commune qui s'étage entre 873 et 350 mètres recoupe plusieurs unités phyto-écologiques. D'Ouest en Est, avec la diminution de l'altitude et la modification des caractéristiques climatiques, se succèdent ainsi dans des conditions naturelles, sans l'intervention de l'homme, la Hêtraie-sapinière, formation dominante de l'étage montagnard, la Hêtraie-chênaie à Charme et la Chênaie à Chêne sessile, formations de l'étage collinéen.

S'agissant de la faune, les mammifères sont bien représentés par le Cerf (1à 2

individus/100ha), le Chevreuil (7 à 10 individus/100ha), le Sanglier et le Lièvre. Les carnivores tels que le Renard, le Blaireau, la Martre et le Chat sauvage complètent le tableau des espèces. Le relief marqué, le caractère peu perturbé par la fréquentation humaine, associé à la présence d'abrupts rocheux attirent une avifaune particulière parmi laquelle l'Engoulevent mais aussi des rapaces tels que l'Autour des palombes et le Faucon pèlerin (voir ci-après).

Gestion

La forêt communale, qui occupe ces contreforts de la montagne vosgienne, s'étend sur une superficie de 467 ha. Sa composition s'éloigne des conditions initiales de milieu, dans la mesure où elle a été traitée sous forme de Chênaie à Chêne rouvre qui s'est enrésinée naturellement avec du Sapin et avec introduction artificielle de Pin sylvestre, Mélèze, Epicéa et Douglas.

L'O.N.F., le gestionnaire, poursuit, à travers le plan d'aménagement 2006-2025, la production de bois de qualité tout en assurant les conditions d'accueil du public et de protection des milieux et des paysages notamment dans les secteurs à grande sensibilité (anciennes carrières, piémont, Rocher du Coucou). Le traitement sylvicole privilégie la futaie régulière associée à la régénération naturelle. Dans les secteurs sensibles au plan paysager, écologique et de l'accueil du public, la futaie irrégulière est pratiquée, l'objectif de production devenant secondaire. La composition à long terme des peuplements sera dominée par le Chêne, le Pin, le Hêtre et le Douglas avec en parallèle la baisse continue du Sapin et de l'Epicéa. De 2050 m3/an, l'objectif de production passe à 2600 m3/an.

Des mesures en faveur du maintien et du développement de la biodiversité sont mises en oeuvre : gestion diversifiée des lisières, maintien d'arbres morts ou à cavités, maintien d'arbres porteurs de Lierre...

Horaires d'accueil

Lundi au vendredi : 9 h à 12h

L’après-midi sur rdv.

 

 

 

 MEMBRE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU "Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux"