Tout le monde connaît ces lingettes à usage unique, dont les domaines d'application se sont multipliés ces dernières années : lingettes anti-poussière, désinfectantes, rince-doigts, démaquillantes, substituts de papier WC pour les enfants, nettoyant vitres, déodorants, etc…

Mais savez-vous que, même pour celles labellisées "biodégradables", ces lingettes ne sont pas recyclables, et qu'elles présentent des inconvénients importants ?

L’hygiène domestique contribue évidemment à garantir la sécurité sanitaire, particulièrement en cette période de pandémie. Elle est essentielle, et les lingettes peuvent s’avérer bien pratiques, en ces temps de confinement, pour désinfecter les surfaces et faciliter l’entretien de nos intérieurs.

Mais elles sont un cauchemar pour les canalisations.

Un trop grand nombre d’entre elles sont en effet jetées dans les toilettes, et bouchent ainsi les tuyaux des réseaux d’assainissement.

L'accumulation de ces masses fibreuses, parfois très résistantes, dans le réseau d'assainissement peut y créer des bouchons, et compliquer ou perturber le bon fonctionnement des systèmes d'épuration.

De tels phénomènes ont déjà été ponctuellement constatés sur les installations de la station d'épuration intercommunale d'EGUISHEIM, à laquelle notre commune est raccordée, ainsi que sur son réseau d'acheminement des eaux usées.

Ces problèmes engendrent actuellement, dans toute la France, des centaines d’interventions, évitables, pour déboucher les canalisations d’eaux usées et préserver les stations d'épuration.

Aussi, afin de minimiser les risques de survenue de tels dysfonctionnements dans notre secteur, nous vous invitons à n'utiliser ces lingettes qu'à bon escient et, surtout, à ne pas les jeter dans les toilettes.

Chacun peut faire en sorte, à son échelle, de réduire ainsi les risques d’encombrement des canalisations, par ce simple geste solidaire et citoyen. Un retour aux ustensiles de ménage traditionnels permet du reste de réaliser des économies substantielles, certaines études ayant révélé que l'emploi de ces lingettes peut revenir jusqu'à 15 fois plus cher qu'un produit ordinaire, à efficacité équivalente. Un bon moyen de conjuguer respect de l'environnement et économies.